Tous les lauréats

PRIX SCIENTIFIQUE JOSEPH MAISIN 2010 - SCIENCES BIOMEDICALES FONDAMENTALES :

Ce prix est attribué à M. Benoît VAN DEN EYNDE, Professeur à l'Université Catholique de Louvain, pour ses découvertes fécondes dans l’immunologie des tumeurs. Depuis les années 1990, ses travaux ont conduit à l’identification de plusieurs antigènes tumoraux qui sont actuellement utilisés en clinique dans des stratégies vaccinales. Il a également caractérisé plusieurs mécanismes par lesquels le protéasome, une protéase du cytosol, génère des épitopes peptidiques.

Benoit Vandeneynde

PRIX SCIENTIFIQUE ERNEST-JOHN SOLVAY 2010 - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES :

Ce prix est attribué à Mme Isabelle STENGERS, Professeur à l'Université Libre de Bruxelles, pour son travail de première importance en philosophie ainsi que son application à plusieurs autres champs scientifiques. Le projet philosophique d’Isabelle STENGERS se caractérise comme une entreprise hybride : la philosophie s’y découvre à la fois pratique expérimentale et spéculative, diagnostic et repérage des possibles. Ses recherches ont permis une contribution capitale à l’interaction constructive de la recherche académique et sa connexion à des problèmes sociaux urgents.

Isabelle Stengers

 

PRIX DR A. DE LEEUW-DAMRY-BOURLART 2010 - SCIENCES EXACTES APPLIQUEES :

Ce prix est attribué à M. Xavier GONZE, Professeur à l’Université Catholique de Louvain, pour ses contributions pionnières en théorie de la fonctionnelle de la densité en perturbation, et en spectroscopie théorique vibrationnelle des matériaux, ainsi que pour ses multiples contributions à la science et à la communauté scientifique à travers la direction du projet ABINIT et le « European Theoretical Spectroscopy Facility » (ETSF). Les recherches de Xavier GONZE sont centrées sur la simulation des propriétés des matériaux à l’échelle atomique. Ce domaine scientifique est hautement interdisciplinaire, au confluent de la physique, de la chimie, de la science des matériaux, des mathématiques, de l’informatique et des méthodes numériques. Les outils de la spectroscopie théorique sont utilisés pour élucider les propriétés des matériaux dans 2 des applications telles que : le photovoltaïque, la luminescence (LED), les matériaux ferroélectriques, la nanoélectronique, l’optique, etc.

Xavier Gonze 

PRIX DR A. DE LEEUW-DAMRY-BOURLART 2010 - SCIENCES EXACTES FONDAMENTALES :

Ce prix est attribué à M. Albert GOLDBETER, Professeur à l'Université Libre de Bruxelles. En sa capacité de pionnier des études mathématiques des systèmes biologiques, Albert GOLDBETER est honoré pour son rôle fondateur dans le développement de nos idées actuelles sur le fonctionnement de la signalisation et de la régulation des systèmes macromoléculaires. Ses contributions très originales sont caractérisées par une grande créativité et par leur diversité. Ses travaux pluridisciplinaires sont distingués pour leur profonde influence dans plusieurs domaines scientifiques, dont la biologie moléculaire post-génomique.

Albert Goldbetter

PRIX SCIENTIFIQUE JOSEPH MAISIN 2005 - SCIENCES BIOMEDICALES CLINIQUES :

M. Jean-Michel FOIDART, Professeur à l'Université de Liège. Son travail concerne la biologie cellulaire de la matrice extracellulaire. Il a notamment caractérisé la laminine et les metalloprotéases notamment celles qui sont induites au voisinage des tumeurs. Son travail s'est intéressé aussi aux mécanismes de la prééclampsie. L'ensemble de son travail a abouti à plus de 350 publications dans les meilleures revues du monde.

pdfConsultez l'article dans la lettre 65 du FNRS

Jean Michel Foidart

PRIX SCIENTIFIQUE JOSEPH MAISIN 2005 - SCIENCES BIOMEDICALES FONDAMENTALES :

M. Jean-Claude HENQUIN, Professeur à l'Université Catholique de Louvain, chercheur de renommée internationale dans le domaine de la diabétologie scientifique. Ses travaux ont élucidé les mécanismes biochimiques et biophysiques par lesquels le glucose, les neurotransmetteurs et divers agents pharmacologiques contrôlent la sécrétion d’insuline. Ses découvertes ouvrent de nouvelles perspectives pour le traitement du diabète non-insulinodépendant.

pdfConsultez l'article dans la lettre 65 du FNRS

Jean Claude Henquin

Page 2 sur 3

Aller au haut